Roche de l’Ours

Où se trouve la Roche de l’Ours. Depuis le centre urbain de Palau, prenez la route Capo d’Orso et continuez sur 4,3 kilomètres jusqu’à tomber sur un bar. Laissez le bar sur votre droite, continuez pendant environ 100 mètres sur un terrain en gravier. Une fois arrivés presque à la fin de la route blanche, tournez à gauche en passant par un portail en bois et suivez le sentier, en vous rappelant que la roche qui représente l’ours est située sur le sommet du relèvement granitique. Il est recommandé, une fois arrivés à la tour d’observation, de continuer sur les rochers à gauche pour voir la vraie image du plantigrade.
Le Rocher de l’Ours, ou selon son nom géographique “Cap de l’Ours”, a été façonné dans une telle apparence par les vents que, pendant des millions et des millions d’années, ceux-ci ont enlevé toutes les parties les plus fragiles du rocher, laissant une structure qui, vue sous un certain angle, ressemble de façon extraordinaire à la silhouette d’un plantigrade.

Le rocher était déjà très connu depuis l’Antiquité et représentait un point de base pour tous les navigateurs qui s’aventuraient dans les mers des côtes de la Gallura et des Bouches de Bonifacio. Ptolémée en a donné les coordonnées géographiques et a utilisé le nom par lequel il était alors connu : “Promontorium Arcti”, “Promontoire de l’Ours”.

Selon l’écrivan Victor Berard, le Cap de l’Ours est l’unique endroit de la Méditerranée qui peut s’identifier à la terre des Lestrygons, à savoir cette terre sur laquelle Homère a placé le bateau du navigateur Ulysse à la recherche de nourriture et d’eau pour l’équipage, et où lui-même en tant que conquérant grec a connu une grave défaite. L’épisode est décrit dans le livre X de l’Odyssée, et raconte qu’Ulysse a débarqué pour approvisionner ses trois navires dans une source appelée « Artacia » (c’est-à-dire “de l’Ours”) et alors qu’il  puisait de l’eau il vit se lever au loin, entre les montagnes, un peu de fumée, présage de la présence des peuples indigènes.

En s’approchant de l’endroit il rencontra une jeune fille de grande taille à laquelle il essaya d’adresser la parole pour communiquer, mais celle-ci, effrayée, se mit à crier pour attirer l’attention des hommes. Ceux-ci, de taille gigantesque, étaient guidés par Antifate, roi des Lestrygons. C’était un peuple d’anthropophages (cannibales) qui faisaient un festin en mangeant certains des hommes d’Ulysse qu’ils avaient réussi à capturer et, grâce à leur grande force physique, ils détruisirent bien deux des navires en les jetant sur les rochers, de sorte qu’Ulysse lui-même fut forcé de se retirer précipitamment avec le seul bateau qu’il lui restait.

Credits: http://www.palauturismo.com/da-vedere/la-roccia-dellorso/​